Mokapop

février 28, 2008

Xavier III

Filed under: Diversions — mokawi @ 5:52

J’ai été à la réunion d’aujourd’hui, à la grande surprise de tout le monde, qui croyait que je serais encore en cours. Xavier n’était pas là, pour une troisième soirée de suite.

À la fin de la réunion, on s’est réuni. J’ai appris que Xavier avait accusé son père de le battre, et que notre animateur responsable s’était entretenu avec sa mère. Le problème, c’est que Xavier attribue toujours aux autres la violence qui hante sans cesse son esprit, et que de surcroît il adore toute parole provocante qui peut lui attirer l’attention des adultes.

Mais un animateur l’a quand même pris au mot, en nous avouant que ça lui fournissait une explication pour bien des choses. C’est un fait: lorsqu’un enfant est dysfonctionnel de façon si originale, on ne peut s’empêcher de se demander pourquoi, dans l’espoir de trouver la solution. Ça expliquerait sans doute qu’il emploie autant la violence dans son discours, ainsi que son irascibilité lorsque les choses ne vont pas à sa façon. D’un père impatient à l’excès, il aurait pu apprendre à ne donner aucune chance à la vie, à s’en choquer très, très vite. Si on croit que son père le laisse aller à ses occupations et le punit presque aléatoirement, on pourrait croire qu’il soit sur le qui-vive lorsque laissé à lui-même, et ça pourrait aussi expliquer qu’il soit bien dans un contexte plus organisé (rassemblements, activités où peu de choses sont laissées à l’initiative de jeunes), et qu’il parte en crise presque seulement en activités libres. Enfin, et surtout, ça donnerait à penser que ses parents ne l’envoient plus aux louveteaux de peur que les animateurs finissent par appeler la DPJ (Direction de la Protection de la Jeunesse, pour les non-québecois).

L’explication est tentante, mais je penserais qu’un enfant qui se ferait battre, plutôt que se replier sur lui-même, tenterait de reproduire la domination exercée sur lui sur ses camarades, d’une façon ou d’une autre. Et plutôt que de tenter par tous les moyens d’attirer l’attention la plus négative possible, je crois qu’il apprendrait à avoir l’air un tant soit peu sympathique. Xavier a tout d’un enfant-roi (il n’y a qu’à le voir deux secondes avec sa mère pour s’en assurer), et bien que ça n’exclut aucunement qu’il soit victime de violence, je ne trouve pas l’explication attrayante. Je ne sais pas quelle est l’origine de sa révolte, mais j’ai le sentiment que d’autres explications seraient plus satisfaisantes. Par exemple, il est possible qu’en quelque part ses parents croient comme lui dans la méchanceté naturelle du monde, et qu’ils le confortent dans son pessimisme en étant solidaire de sa révolte.

Xavier est peut-être comme le garçon des fables, qui crie à tout bout de champ « au loup! » alors qu’il n’y en a pas, et qui n’arrive pas à se faire croire des autres lorsque le danger est réellement là. Mais parce qu’un blog n’est pas nécessairement l’endroit pour le dévoiler (même si vous n’êtes qu’une poignée à me lire), je me garde bien de vous dire la sage décision qui a été prise là-dessus.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :